La robe à pois et pourquoi je ne l’aime pas – Demande à ta Grand-Mère #10

Elle est partout et tout le monde en parle, c’est le cliché de la pin-up et du vintage : La robe à pois.

1, 2 ,3 je vous dis pourquoi j’l’aime pas !

♥♥♥ ABONNEZ-VOUS et suivez moi sur mes différents réseaux sociaux :
INSTAGRAM | https://www.instagram.com/alphonsinevintage
FACEBOOK | https://www.facebook.com/alphonsineboutique

Vous aimez mon style ? Shoppez mes vêtements dans mon vide-dressing !
https://www.vinted.fr/member/13421504-bonbonmalefique

 


Elle fait beaucoup parler, on la voit partout, elle est l’emblème de la pin up moderne, et aussi le cliché de la femme rétro, oui je parle bien de la robe à pois.
Grand débat du jour : On l’aime, ou on la déteste ?

Alors pour commencer, d’où est-ce qu’elle vient, à part de votre boutique Néo-PinUp préférée. En anglais, on l’appelle Polka Dot, et c’est justement à cause des origines de ce motif.
Vous connaissez sans doute tous la polka, cette danse traditionnelle des peuples bohémiens et d’Europe centrale.

Elle est devenue populaire en Europe puis aux Etats Unis entre 1840 et 1890, et donc de nombreux clubs de passionnés se sont constitués.
Afin de se distinguer, les différents clubs ont décidé d’adopter un motif pour leurs vêtements. On ne sait pas trop comment mais ce sont les pois qui ont fait l’unanimité, et chaque club aura donc ses couleurs.
Le « polka dot » se retrouve ensuite sur les étalages de nombreux marchands de tissu et deviendra de plus en plus populaire en dehors des clubs de danseurs de polka. C’est le début de la mode des pois.

Maintenant me direz-vous, quel rapport avec les pin ups ?
Les motifs à pois sont restés présents dans la mode tout au long du XXème siècle, et notamment dans les années 40, avec entre autres la star Hollywoodienne Chili Williams qui arbore des tenues et maillots de bain blancs à pois noirs sur une série de photos très connue.

Il y a également cette superbe photo prise par Stanley Kubrick a New York dans les années 40.

 

D’autres stars de l’époque ont ensuite adopté le motif. Et encore une fois, comme pour la coiffure, le maquillage, les ongles et absolument tout, on sait parfaitement que les stars influencent la mode et que les femmes cherchent à leur ressembler.
D’ailleurs il y en a une qui est mondialement connue depuis 1928 qui porte très souvent des jupes à pois, c’est Minnie Mouse.

Dans les années 50, Marilyn Monroe a également réalisé des photos où elle portait un maillot de bain à pois, et on pouvait la voir porter ce motif régulièrement.

Le polka dot n’a donc plus rien à voir avec la danse, mais est devenu un motif classique et commun sur un grand nombre de tissus.
En 1960, le chanteur Bryan Hyland chante « Itsy Bitsy Teeny Weeny Yellow Polka Dot Bikini » sur toutes les ondes radio.

Au passage on aura droit à la version française la même année avec Dalida et même Johnny Hallyday. A vous de choisir votre version préférée de la chanson malaise des années 60 qui va vous rester en tête les 3 prochaines semaines.

Décidément les pois font parler et sont toujours présents.

On les retrouvera aussi dans les années 80, où une partie de la mode était très inspirée par les années 40.

Et aujourd’hui ?
Les motifs à pois sont toujours aussi populaires, surtout avec l’engouement pour le vintage. Mais on le retrouve également dans pas mal de collections « mainstream » surtout au printemps et en été.

La robe à pois est aussi devenue l’emblème du style rockabilly néo-pin up inspiré des années 50 et de la culture rock’n’ roll.
D’ailleurs je me suis toujours demandé d’où ça venait, pourquoi est-ce que le mouvement rockabilly a choisi ce motif ?

Si quelqu’un a la réponse n’hésitez pas à commenter ! J’ai essayé de me documenter mais je n’ai jamais rien trouvé à ce sujet.

La grande question qui reste en suspens : Pourquoi est-ce que les robes à pois sont devenus un cliché du vintage ?
Et c’est vraiment à tel point que certaines personnes ont tendance à croire que dans les années 40-50-60 tout le monde en portait constamment.
Alors oui ils ont toujours été présents dans la mode et c’est un motif classique et populaire, mais il n’y avait pas que ça non plus.
Il n’y en avait pas plus que ce qu’on voit dans les magasins aujourd’hui, c’est une tendance comme une autre, qu’on pouvait choisir de suivre ou non.
Mais c’est assez dingue quand même, quand on me demande des conseils pour une tenue, c’est toujours « alors il me faut une robe à petits pois ! », parce qu’à 99 % des cas, la personne aura dans sa tête une image de pin up moderne, à cause de l’imaginaire populaire. Quand je montre des photos anciennes de femmes notamment des années 40, beaucoup sont surpris parce qu’elles ne ressemblent pas du tout à ce que ces personnes avaient imaginé.

Maintenant qu’est-ce que j’en pense ? Je n’ai pas peur de le dire :
Je n’aime pas les pois.
Comme à peu près tout le monde j’ai tenté de porter des tenues néo-pin-up au début, pendant une courte période de quelques mois, et j’ai donc tenté la robe à pois super cliché bleue à gros pois blancs.

Mais non. J’ai d’ailleurs abandonné totalement l’idée du néo-pin-up qui ne me correspond absolument pas, en plus y a absolument rien qui va dans cette tenue.

La robe faussement « années 50 », avec un espèce de semblant de coiffure années 40, le tout dans une qualité qui laisse à désirer avec le jupon qui dépasse, BREF….. On fait toutes des erreurs à un moment ou à un autre…

Pour ne pas faire d’erreurs, allez voir cette vidéo.

Maintenant, bien que j’arbore un style très inspiré par les années 40 et que les pois étaient présents à cette époque, je ne possède aucune pièce présentant de près ou de loin ce motif.
Bien que ce soit un classique indémodable, je trouve les pois beaucoup trop cliché.
Pour moi ils sont plutôt un symbole actuel de la culture Pin Up, Kustom et Rockabilly plutôt que quelque chose de représentatif de la réalité historique.
C’est vrai que quand on regarde des photos d’époque, la majorité des femmes portaient autre chose que des pois.
Même s’il m’est déjà arrivé d’aimer certaines pièces au début, que ce soit une chemise ou une jupe par exemple, j’ai fini par ne plus pouvoir les voir en peinture, à cause de l’association constante à l’image « rock » et « pin up moderne ».

Les vêtements vintage et rétro, c’est comme la musique, ils offrent un choix immense de motifs, de tissus et de coupes pour tous les goûts, donc n’ayez pas peur de ne pas aimer les pois ! et le rockabilly…

Pour voir tout ça avec un peu plus d’action, regardez la vidéo !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.